Qui sommes-nous ?

Notre histoire commence à l’été 2019 à la suite d’un appel lancé par EELV90, intitulé Belfort en commun, pour une transition écologique et solidaire. L’initiative donne naissance à un collectif associant des dizaines de citoyen.nes et de militant.es de 3 partis politiques (EELV, LFI, GRS) dans l’objectif des municipales de 2020. Une charte est élaborée fixant les constats et enjeux du projet à construire pour faire de Belfort une ville en transition écologique et climatique, en transition sociale et solidaire, en transition démocratique et citoyenne. Mais plus novateur encore, la charte fixe une démarche et un calendrier qui illustre notre volonté de faire de la politique autrement :

  1. élaboration du projet puis des axes programmatiques jusqu’à décembre 2019,
  2. constitution d’une liste en parité entre citoyen.nes et membres des partis en janvier 2020,
  3. choix de la tête de liste par la liste elle-même.

Le collectif se met au travail, élabore pas à pas le projet, construit les propositions au sein de quatre commissions, dans le débat permanent et la recherche constante du consensus, validant toutes les avancées lors d’assemblées générales mensuelles qui attirent chaque fois de nouvelles personnes (alors que GRS se cherche une autre voie…). Durant les derniers mois précédant l’échéance du 15 mars, c’est le temps de la rencontre avec les belfortains qui est privilégié.

Ces élections municipales ont démontré qu’une autre politique était possible ainsi qu’une autre manière de l’exercer. Début juillet 2020, lors d’une AG bilan, il est décidé de consolider cette expérience par la création d’une association « loi 1901 », Le collectif citoyen En commun pour Belfort.

L’objectif principal sera de poursuivre la réflexion, les échanges et la co-construction, autour de notre projet, pour faire de Belfort une ville en transition écologique et climatique, en transition sociale et solidaire, en transition démocratique et citoyenne. Nous voulons aussi contribuer à l’engagement et à la prise de responsabilité des citoyennes et des citoyens dans sa définition et dans sa mise en œuvre.

La fin d’année 2020 est donc consacrée à la création de l’association, en plus de la réflexion et de l’action menée sur le terrain. Le 10 septembre sont adoptés nos statuts, notre Conseil d’Administration et le bureau sont élus dans la foulée puis le règlement intérieur est élaboré. Des commissions de travail sont mises en place sur les thèmes que l’Assemblée Générale des adhérents a déjà décidé de porter et d’approfondir.

L’association a pour objet :

  • de contribuer à l’engagement et à la prise de responsabilité des citoyen.nes dans la mise en oeuvre d’une transition écologique et climatique, d’une transition sociale et solidaire et d’une transition démocratique et citoyenne,
  • d’être un lieu de réflexion, d’échange et de communication sur toutes ces questions,
  • de porter dans le débat public sa réflexion ainsi que la parole et l’expérience des actrices et acteurs locaux,
  • de fournir à ses membres information et formation liées aux enjeux climatiques, environnementaux, sociaux et à de nouvelles pratiques politiques,
  • de travailler avec les associations et les groupes locaux, de contribuer à la mise en réseau.