Parade amazombiesque

La Parade Amazombiesque ou le futur possible de l’Homme qui fait clic clic.

Le samedi 24 avril, dès 14h une parade d’amazombies aura lieu dans la rue piétonne de Belfort. Phénomène prémonitoire de la disparition prochaine de nombreux commerces de proximité suite à l’implantation d’un entrepôt Amazon dans le territoire ? A suivre ou à vivre, la tête dans un carton, prêt à la livraison. Sur de la musique électro créée pour l’occasion par le CAC90.

Amazombie : n.m (2021, contraction de Amazon et de zombie) Personne atteinte d’égocentrisme chronique, qui, à force d’achats compulsifs sur des plateformes d’E-commerces irresponsables, paraît vidée de sa substance et dépourvue de toute volonté d’acquérir une éthique dans ses choix de consommation. Qui a perdu toute notion d’humanisme et de préservation de l’environnement.

Venez voir ou participer à la danse des esprits qui ne veulent pas savoir.

L’Homme à tête de carton qui s’adonne à l’auto bornage et qui laisse libre cours à son petit confort matérialiste sans discernement.

Ce lâchage d’amazombies en ville à Belfort n’est pas un hasard.

Nous nous trouverons très prochainement dans une situation merveilleuse et inédite où en quelques clics nous pourront recevoir en moins de vingt minutes à un prix défiant toute concurrence l’objet convoité quelques instants plus tôt devant son écran. Et en même temps, dans une situation terrible et ironique, où le dit achat servira de caution à une multinationale plus qu’inquiétante pour : exploiter des gens, accaparer des données personnelles, polluer toujours plus, siphonner de l’argent vers des paradis fiscaux sans scrupules, répandre sa doctrine libertarienne égoïste et destructrice de la vie publique et du bien commun.

Oui, une rumeur plus que sérieuse prétend que des élus terrifortains auraient trahi leur peuple et donné en pâture, sur un tapis rouge, la population du nord Franche-Comté et du sud de l’Alsace aux griffes de la multinationale Amazon pourtant tant décriée…

Des têtes dans des cartons, masques morts mis sur des inconnus.

D’ici là des infos vous parviendront sur l’organisation, sur la réalisation des masques, et sur la chorégraphie amazombiesque. Pendant que les amazombies amazonduleront leurs corps vides de toute éthique, d’autres diffuseront notre appel à signature contre l’implantation d’un géant du e-commerce.

Ni ici, ni ailleurs.